Projet de développement : « Impliquer la population est la clef du succès ! »

Notre association DIIN LAMA Burkina, en lien étroit avec la population de Tangassogo village situé au sud du Burkina à la frontière avec le Ghana près de Tiébélé, a commencé dès 2015, à étudier la faisabilité d’un projet d’accès à l’eau potable et d’assainissement en vue d’améliorer les conditions de vie et les conditions sanitaires des habitants.

Notre projet de développement vise la construction de 20 latrines, d’un château d’eau et de 6 bornes fontaines. Une fois le périmètre et les objectifs du projet définis, la phase d’étude a pu débuter notamment avec la réalisation de forages. Cette phase d’étude s’est achevée en 2017.

Après une phase de recherche de financements réalisée par DIIN LAMA France auprès de différents partenaires, le projet eau et assainissement a commencé à se concrétiser début 2019 avec les travaux de construction des latrines. La réalisation du projet dans son intégralité devrait s’étaler sur toute l’année, voire sur une partie de 2020.

Le crédo de notre association depuis qu’elle existe, vise à impliquer et à responsabiliser la population de Tangassogo dans le choix des projets, dans les décisions prises et dans toutes les phases de réalisation. À titre d’exemple, je citerai l’importante implication de la population dans l’apport d’agrégats et le creusement des fosses pour les latrines.

Exemple de latrines en cours de construction dans la commune de Tangassogo

Tout un dispositif de communication en direction de la population de Tangassogo a également été prévu afin d’expliquer les différentes phases du projet, les activités qui relèveront de la population, le choix des bénéficiaires des latrines. Cette communication s’est faite sous différentes formes et notamment par le biais de réunions publiques avec les représentants de notre association, des représentants de la Mairie de Tiébélé et les habitants, mais également d’émissions à la radio locale Goulou FM. Cette communication sur le projet et son état d’avancement sera étalée sur toute l’année 2019. De manière complémentaire, une phase de sensibilisation est engagée afin d’informer la population sur le bon usage de l’eau, les règles d’hygiène et d’utilisation des latrines.

D’autre part des formations seront réalisées à destination des personnes en charge de l’entretien des équipements, des fontainières et du comité de gestion de l’eau.

Pour notre association être au plus près des habitants est donc une constante et comme nous avons pu le constater depuis plusieurs années : la réussite des projets s’évalue le plus souvent sur notre capacité à mobiliser la population !

 

Article rédigé par Dandié BOURIHOURABOU
Président de DIIN LAMA Burkina

Contact :
Dandié BOURIHOURABOU
Président de DIIN LAMA Burkina
diinlama@yahoo.fr
Adresse : S/C 01 BP53 PÔ Burkina Faso



Photo d’illustration : L’architecture Kassena de Tiébélé


Retour aux articles
Actualités
  • Programme de recrutement d’étudiants-chercheurs africains Lire l'article
  • Premières Assises Sahéliennes de la Coopération Décentralisée Lire l'article
  • Projet de développement : « Impliquer la population est la clef du succès ! » Lire l'article
  • Synthèse des activités 2018 de BFC International Lire l'article
  • Saison Africa 2020 Lire l'article
voir tous les articles

Contactez-nous

Bourgogne Franche-Comté International
(France)
Ousmane SYLL, Directeur

Arsenal - Bât Q4
Place Saint-Jacques - BP : 16163
25014 BESANÇON cedex
France

Agence CORADE
(Burkina Faso)
Gifty NARH GUIELLA,

Directrice
11 BP 1234 CMS
Ouagadougou 11
Burkina Faso