BFC Burkina

Portail d’information sur le projet mutualisé COPRA et la coopération entre les acteurs de Bourgogne-Franche-Comté et du Burkina-Faso

Actualités
voir tous les articles
Actualités COPRA
  • Assises nationales de la coopération décentralisée Lire l'article
voir tous les articles

Présentation du projet

Après deux programmes triennaux mutualisés (COPRA I en 2010-2012 et II en 2013-2015), coordonnés par Bourgogne-Franche-Comté International - BFC international (ex CERCOOP Franche-Comté), sept collectivités ou leurs regroupements en Franche-Comté [Ville de Besançon, Ville de Belfort, Grand Belfort, Conseil départemental du Territoire de Belfort, Ville de Montbéliard, Pays de Montbéliard Agglomération] et la Ville de Neuchâtel en Suisse ont décidé de poursuivre la mutualisation de leurs actions de coopération décentralisée avec leurs partenaires burkinabè [Communes rurales de Tanghin-Dassouri, de Komki-Ipala, de Zimtanga et de Douroula].

Tout en prenant en compte les enseignements du projet depuis 2010, suite à l’évaluation externe réalisée en 2015 et aux retours d’expériences, il s’agit tout d’abord d’approfondir la mutualisation engagée en donnant davantage de cohérence et de lisibilité aux actions entreprises au Burkina Faso. Les besoins et attentes des collectivités burkinabè partenaires ont été davantage précisés avec les nouveaux élus locaux issus des élections de mai 2016 lors de la mission sur le terrain du 29 octobre au 6 novembre 2016.

Ainsi, à partir des expériences tirées des précédents programmes triennaux, une nouvelle phase de la mutualisation au Burkina Faso a été privilégiée et se met en œuvre avec une approche régionale burkinabè et un rapprochement des échelons décentralisés (Régions et Communes), autant en France qu’au Burkina Faso.

À partir de thématiques d’intérêts communs liées au développement local durable (agriculture, protection et gestion intégrée des ressources en eau, eau potable, assainissement, éducation et formation, culture, tourisme, numérique, échanges de jeunes, volontariat, …), les collectivités franc-comtoises et burkinabè poursuivent leurs coopérations pour encore 3 ans.

Les collectivités impliquées souhaitent également développer d’autres partenariats locaux, communaux et/ou régionaux, avec leurs éventuels partenaires français de coopération décentralisée notamment en Bourgogne-Franche-Comté (Conseil régional, EPCC Bibracte, Communauté de communes du Grand Autunois Morvan, Association Koassanga, etc.), à travailler ensemble sur des actions concertées, au Burkina Faso comme en France, pour renforcer la cohérence, l’efficacité et l’impact des projets de développement sur les territoires.

L’objectif principal est de favoriser les échanges d’expériences inter-burkinabè, mais également inter-français, pour appréhender, définir et mettre en œuvre les politiques locales de manière plus cohérente et plus lisible sur un même territoire ou une même thématique. Ce travail se fera autant que possible avec la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT), la direction de la coopération décentralisée (DCOD), l’Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF), les collectivités territoriales régionales (Régions du Centre, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Nord), les collectivités françaises comme la Région Bretagne et le Département de la Vienne, France Volontaires, Programme national de volontariat au Burkina Faso (PNVB), OuagaLab, NTBF, etc.

Ce travail est coordonné par BFC International et engendre l’organisation de réunions d’échanges et de réflexions entre les différents partenaires concernés, notamment au Burkina Faso qui travaillent sur ces territoires afin d’agir de manière plus concertée, plus cohérente et plus efficace pour plus d’efficience et d’impacts des actions de la coopération décentralisée.

Aussi dans le COPRA III, les actions et échanges entre collectivités françaises et burkinabè et inter-burkinabè s’attachent à davantage privilégier l’appui institutionnel et le renforcement des institutions décentralisées dans l’exercice de leurs compétences afin de renforcer les capacités de maîtrise d’ouvrage et d’œuvre des collectivités burkinabè.

Contactez-nous

Bourgogne Franche-Comté International
(France)
Ousmane SYLL, Directeur

Arsenal - Bât Q4
Place Saint-Jacques - BP : 16163
25014 BESANÇON cedex
France

Agence CORADE
(Burkina Faso)
Gifty NARH GUIELLA,

Directrice
11 BP 1234 CMS
Ouagadougou 11
Burkina Faso